Evaluation de la démarche de prévention des TMS

OBJECTIF

Cet outil d'évaluation a pour objectif d'aider l'entreprise à apprécier la progression de sa démarche TMS et à identifier des pistes d'amélioration.

L'évaluation du processus est réalisée grâce à l'étude de 6 domaines de 10 items chacun.

Une fois l'outil renseigné, un rapport est édité. Il présente les réponses apportées ainsi qu'une représentation sous forme de « radar ».

Elle doit être renseignée annuellement et collectivement, en présence a minima de représentants de la direction, de représentants des salariés et du médecin du travail, de manière à favoriser les échanges entre les acteurs de la démarche.

Cette évaluation est complémentaire du « Tableau de bord TMS - Evaluation des effets sur la santé des salariés et sur le fonctionnement de l'entreprise » qui aide l'entreprise à suivre l'évolution du risque de TMS en disposant d'indicateurs quantitatifs de suivi de son plan d'actions.

Evaluation de la démarche de prévention des TMS

Engagement de la direction

NON OUI
1. La direction a inscrit le risque de TMS dans le Document Unique d'Evaluation des Risques professionnels (DUER).
2. La direction a nommé une personne-ressource pour animer la démarche de prévention des TMS.
3. La direction affiche clairement la prévention des TMS comme une priorité et communique à ce sujet auprès de l'ensemble des salariés.
4. La direction a officiellement dégagé du temps aux différents acteurs impliqués dans la démarche de prévention des TMS.
5. La direction a mis en place un comité de pilotage/groupe projet TMS et encourage le fonctionnement de groupes de travail.
6. La direction fait appel, quand cela est nécessaire, à des ressources externes pour l'accompagner dans la mise en œuvre de sa démarche.
7. La direction a mis en place des indicateurs de suivi de la démarche de prévention.
8. La direction a prévu un budget spécifique pour mener à bien la démarche de prévention des TMS.
9. La direction procède plusieurs fois par an à un état d'avancement de la démarche.
10. La direction participe à des réunions extérieures d'information / sensibilisation / partage d'expériences sur les TMS.
*ATTENTION : Merci de renseigner les champs manquants

Evaluation de la démarche de prévention des TMS

Mise en œuvre d'une démarche de prévention des TMS avec des outils adaptés

NON OUI
1. La démarche de prévention des TMS est décrite dans un document ; ses objectifs et ses différentes étapes sont clairement définis et ont fait l'objet d'un débat en comité de pilotage/groupe projet.
2. L'ensemble du personnel a été informé de la démarche de prévention des TMS (réunion d'information, points communication, affichage …).
3. Le service de santé au travail est associé à la démarche de prévention des TMS.
4. Les membres du comité de pilotage/groupe projet et des groupes de travail sont accompagnés par une ou plusieurs personnes ressources compétentes pour mener à bien la démarche de prévention des TMS.
5. Des informations sont recherchées et mises à jour régulièrement sur le dénombrement des maladies professionnelles et accidents du travail déclarés, l'absentéisme, les restrictions d'aptitude, les plaintes liées aux TMS et au stress …
6. Le comité de pilotage et le ou les groupes de travail se réunissent régulièrement pour définir des objectifs et établir des plans d'actions avec échéances précises pour leur mise en œuvre.
7. Les situations de travail potentiellement à l'origine de TMS sont identifiées et priorisées en termes d'actions à mener.
8. Les facteurs de risques physiques (efforts, gestes répétitifs, manutention manuelle, vibrations, postures inconfortables) font l'objet d'une évaluation méthodique.
9. Les facteurs liés à l'organisation sont bien pris en compte dans l'analyse des situations de travail (pression du temps, qualité des relations, possibilités d'entraide, fréquence et durée des pauses, diversité des tâches, autonomie dans la réalisation de son travail …).
10. Le diagnostic de risque établi fait l'objet d'une présentation formelle et de débats au sein du ou des groupes de travail.
*ATTENTION : Merci de renseigner les champs manquants

Evaluation de la démarche de prévention des TMS

Recherche d'autonomie dans la démarche de prévention des TMS

NON OUI
1. Le chef d'entreprise ou un membre de la direction a été formé pour piloter la démarche de prévention des TMS.
2. Une ou plusieurs personnes ressources ont été formées pour animer la démarche de prévention des TMS.
3. Le personnel a été formé à la prévention des risques liés à l'activité physique (type PRAP).
4. Le rôle des différents intervenants dans la démarche est clair pour l'ensemble du personnel.
5. La ou les personnes-ressources gèrent en interne la démarche de prévention des TMS.
6. Si nécessaire, l'entreprise sait à quels partenaires externes s'adresser pour répondre à des besoins spécifiques (solutions techniques, analyse approfondie de certaines situations de travail, aide à la reprise, aide au maintien dans l'emploi …).
7. Le comité de pilotage et les groupes de travail sont dynamiques. Les débats sont animés et débouchent sur des propositions d'actions concrètes.
8. Des traces écrites des réalisations sont présentes dans l'entreprise (comptes rendus / plans d'actions et suivi / projets d'amélioration).
9. Le bilan des solutions mises en place est systématiquement réalisé pour les remettre en cause ou les faire évoluer si nécessaire.
10. La démarche telle qu'elle est mise en œuvre contribue au développement des compétences des acteurs.
*ATTENTION : Merci de renseigner les champs manquants

Evaluation de la démarche de prévention des TMS

Participation des salariés, de l'encadrement et des représentants du personnel

NON OUI
1. L'ensemble du personnel est régulièrement informé de l'état d'avancement de la démarche de prévention des TMS.
2. Les salariés ont la possibilité de faire remonter des problèmes ou de proposer des solutions. Ils savent à qui s'adresser et le font en confiance.
3. Les nouveaux embauchés font l'objet d'une sensibilisation systématique sur la santé-sécurité et en particulier sur le risque de TMS.
4. L'encadrement sait à qui s'adresser pour faire part de difficultés en lien avec le risque de TMS (maintien au poste d'une personne en difficulté, problèmes techniques à résoudre, rotation de postes, gestion des aléas de production …).
5. Les questions de santé-sécurité sont abordées systématiquement lors des réunions d'encadrement.
6. Les problèmes liés aux TMS soulevés par les salariés et l'encadrement sont bien pris en compte et font l'objet de réponses rapidement, même si une solution n'est pas immédiatement accessible.
7. Les salariés donnent leur avis sur les solutions mises en œuvre après les avoir testées, de façon à les faire évoluer si besoin.
8. Les membres du CHSCT* / les représentants du personnel sont sensibilisés à la prévention des TMS ; ils ont bénéficié d'une information / formation spécifique.
9. Des représentants du CHSCT* / des représentants du personnel participent au comité de pilotage et / ou aux groupes projet TMS.
10. Un état d'avancement de la démarche de prévention des TMS est régulièrement fait auprès des instances de l'entreprise (Comité de direction, CHSCT*, représentants du personnel …).

*Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

*ATTENTION : Merci de renseigner les champs manquants

Evaluation de la démarche de prévention des TMS

Mise en œuvre de solutions techniques, humaines et organisationnelles

NON OUI
1. La conception des postes (hauteur des plans de travail, zones de confort, gestes répétitifs…) respecte les normes ergonomiques en vigueur.
2. Les critères de santé / sécurité du travail, en particulier le risque de TMS, sont pris en compte dans les décisions d'acquisition de nouveau matériel (nouvelles technologies, machines, équipements de protection, outils, maintenance du matériel …).
3. Les salariés sont associés au choix du nouveau matériel.
4. Quand cela est possible, les solutions mises en œuvre font l'objet de phases de test et/ou de simulation avant d'être implantées durablement.
5. Des changements dans l'organisation temporelle du travail sont proposés pour répondre à l'objectif de prévention des TMS (changement de fréquence et de durée des pauses, des horaires de travail …).
6. Des changements dans l'organisation des équipes interviennent pour répondre à l'objectif de diversification des tâches (rotation de postes, développement de la polyvalence, possibilité d'entraide …).
7. Lorsque les rotations de postes sont mises en place, elles s'accompagnent d'un temps de formation et d'adaptation progressive aux nouveaux postes.
8. Les critères de santé/ sécurité du travail, en particulier le risque de TMS, sont pris en compte dans les nouveaux projets de développement (nouveaux locaux, nouveaux postes, évolution majeure de l'organisation).
9. Les problèmes de restriction d'aptitude ou de maintien dans l'emploi conduisent à l'examen systématique de solutions à mettre en place, en présence a minima du médecin du travail, du service des ressources humaines et de l'encadrement de proximité.
10. Les salariés qui reviennent après un arrêt consécutif à un TMS (lombalgies, problème aux épaules…) ont la possibilité de reprendre progressivement leur activité (temps partiel thérapeutique) et / ou d'être affectés temporairement à des postes plus « légers ».
*ATTENTION : Merci de renseigner les champs manquants

Evaluation de la démarche de prévention des TMS

Recherche de la prévention durable des TMS

NON OUI
1. Les indicateurs de suivi de la démarche TMS sont régulièrement examinés dans les instances de l'entreprise (comité de direction, CHSCT, représentants du personnel …).
2. L'ensemble du personnel est formé à la prévention des TMS.
3. Un système de veille est mis en place dans un objectif d'amélioration continue.
4. Les salariés ont pris l'habitude de faire remonter régulièrement des problèmes en lien avec la santé/sécurité.
5. L'évaluation du risque de TMS est intégrée aux nouveaux projets (acquisition de nouvelles machines, conception de nouveaux locaux, nouveaux produits …).
6. Les connaissances et compétences acquises sur la prévention des TMS font l'objet d'un transfert en interne et de partage d'expériences. La coopération entre les différents acteurs fonctionne bien.
7. La démarche de prévention des TMS a tendance à s'étendre à d'autres secteurs et/ou d'autres acteurs dans l'entreprise.
8. La démarche de prévention des TMS s'intègre à d'autres projets de l'entreprise (qualité, performance …).
9. Des échanges avec d'autres entreprises confrontées aux TMS se développent avec ou sans l'aide de partenaires externes.
10. Même si des acteurs de la démarche quittent l'entreprise, la culture mise en place permettra de poursuivre des actions sur les TMS.
*ATTENTION : Merci de renseigner les champs manquants

Evaluation de la démarche de prévention des TMS

DATE NOM DE L'ENTREPRISE NOM DE L'UTILISATEUR FONCTION DE L'UTILISATEUR
02/11/2013 Entreprise ltd Jean Christophe de la Patelliére Fonction

À NOTER

L'outil d'évaluation de la démarche de prévention des TMS vous aide à apprécier votre progression et à identifier des pistes d'amélioration.

À NOTER

Cette représentation vous permet d'identifier les axes de travail à améliorer en priorité (le vert correspond à une évaluation optimale tandis que le rouge pointe les aspects les plus critiques). Elle constitue un support aux échanges entre acteurs de la démarche.

ENGAGEMENT DE LA DIRECTION
Mise en œuvre de la démarche
AUTONOMIE
PARTICIPATION
MISE EN ŒUVRE DE SOLUTIONS
PREVENTION DURABLE